La Nobilienne

Le pari fou des frères Irani : Maraîchage et brasserie artisanale à Nouaillé-Maupertuis !

Paliers de financement

5 000 €

On trinque à l'eau pétillante !

Image 1552558772

Aménagement et mise aux normes du local de brasserie/transformation de légumes : carrelage, cloisons, isolations, tables inox, plomberie et électricité.

6 000 €

On trinque au jus de pommes !

Image 1552559137

On ajoute à notre local une chambre froide de 10m³ pour garder la bière et conserver les légumes avant leur transformation.

7 000 €

On trinque à la bonne bière !

Image 1552559221

On ajoute à notre local une chambre chaude, pour la fermentation de la bière, le séchage du houblon et des plantes aromatiques médicinales.

10 000 €

On festoie jusqu'au bout de la nuit !

Image 1553619689

La cerise sur le gateau : on trouve un utilitaire d'occasion qu'on estampillera "la Nobilienne" avec le nom de tous les contributeurs qu'on ne remerciera jamais assez. Avec ça, on va pouvoir transporter les marchandises sur les marchés et organiser les évenements !

12 500 €

On festoie plusieurs jours durant !

Image 1554718085

La cerise sur la cerise qui était sur le gateau !

Avec 12500 euros, on pourra trouver un véhicule utilitaire plus spacieux pour vous acheminer encore plus de légumes, de bière et de bocaux !

Et aussi, on pourra acheter de quoi faire un magnifique stand de vente, notamment un beau parasol "la nobilienne" sous lequel on vous fournira vos produit préférés !

Le projet

Les frères Irani sont de retour au village pour arroser la population de bonnes pintes et de bons légumes bio !

Du moins, c'est par là qu'on voudrait commencer, vu qu'on a plein d'idées en tête. Le projet, c'est d'installer une brasserie artisanale pour proposer des bières en tout genre localement et aussi de mettre en place un atelier de maraîchage et de transformation de légumes, ainsi qu'une houblonnière.

Pour les amateurs et les curieux, on est ouvert au partage de nos pratiques et de connaissances : on aimerait même faire des ateliers pour tous les publics ! Tout cela sous une marque commune : La Nobilienne, qui sera on l'espère la chouchoute des habitants de Nouaillé et de ses alentours ! On distribuera nos produits au maximum en direct avec des prix accessibles, on aimerait aussi travailler avec les associations locales et organiser des événements.

La Brasserie

On va commencer par s'installer dans un laboratoire de 15 m² qui servira aussi de lieu de transformation. On y brassera 3 fois 100 litres de différentes bières par mois : des blondes classiques, des ambrées charpentées, mais aussi des bières plus fortes et houblonnées pour les amateurs de sensation. Peut-être qu'on fera aussi du cidre dans un deuxième temps...

L'idée c'est aussi de récupérer l'eau pour le refroidissement et le nettoyage pour ne pas la gaspiller. On veut aussi installer un système de récupération et de stérilisation de nos bouteilles avec consigne dans un but d'économie circulaire et écologique : le recyclage classique du verre est bien plus énergivore. On travaillera avec du malt français en majorité biologique et des houblons locaux, que l'on cultivera nous-même selon les principes de l'agriculture biologique.

Arthur et ses premières créations nobiliennes

Le Maraîchage

Ici, pas de Round Up ni de pesticides ! On commencera la production de légumes, de plantes et de houblons sur une petite surface de moins d'un hectare. On produira surtout les stars de l'été : tomates, aubergines, poivrons, courgettes, concombres, basilic. On a aussi un projet de production de plantes aromatiques médicinales qui verra le jour dans un second temps avec Elsa, la compagne de Nicolas. On en vendra un peu en frais, mais l'idée c'est principalement de faire de délicieux bocaux : pestos, coulis, caviars, ratatouille, etc... On pourra donc proposer de véritables "pack apéro" avec des accords gustatifs gagnants ;)

Montage de la pépinière

Le porteur de projet

Après avoir voyagé dans diverses contrées plus ou moins lointaines, l'Appel du Village Natal nous a rattrapé et nous sommes tous les deux rentrés à Nouaillé-Maupertuis avec l'idée géniale de démarrer ce projet fou.

Mais qui sommes-nous ?

Arthur

Après des études de théâtre et de géographie, j'étais davantage destiné à une vie de voyageur que de sédentaire. Passionné par les cultures humaines, je me voyais déjà en haut de l'affiche des congrès d'anthropologie ; néanmoins j'ai compris que le monde de la recherche n'était pas pour moi et qu'il me fallait quelque chose de plus "concret". Je suis donc allé à la Sorbonne pour un master Géographie de l'Alimentation et je me suis passionné pour le monde merveilleux des breuvages. Après un mémoire fructueux et plusieurs expériences dans des brasseries artisanales, à Gallia Paris (big up) puis dans le Poitou à la Ferrière-Airoux, j'ai eu envie d'avoir mon propre laboratoire pour m'éclater et produire raisonnablement de quoi rendre les papilles des villageois folles ! L'objectif : c'est de montrer que les petites productions peuvent être de grande qualité et accessibles, en plus du fait qu'elles bénéficient au territoire. De plus, j'adore avoir des projets collectifs et cohérents et apprendre des autres : j'aimerais créer des dynamiques entre les producteurs, artisans et volontaires pour faire fleurir un commerce local dynamique, écologique, social et riche des expériences de chacun !

 

Nicolas

Faire pousser des légumes, c'était loin d'être l'aboutissement d'une destinée toute tracée pour moi : en effet, après mon bac, c'est une licence de philosophie que je suis parti faire à Bordeaux. Et même si mon amour pour les grands penseurs reste intact, après l'obtention de mon diplôme, j'ai décidé de changer complétement de voie et de me tourner vers une problématique qui m'intéressait particulièrement : l'écologie. Je suis donc parti faire un service civique à Rennes, où j'ai développé ma connaissance des grands enjeux écologiques actuels. En faisant cheminer ma pensée sur le sujet, j'ai fini par être convaincu qu'une évolution de la production agricole et artisanale était nécessaire : les circuits courts, les productions biologiques, la dynamisation économique et sociale à une échelle locale doivent se généraliser. J'ai donc décidé de me former en maraîchage biologique sur une petite surface avec vente en circuit court. Après avoir passé un diplome de responsable d'exploitation agricole et avoir travaillé une année complète dans une petite ferme du Périgord, je suis revenu à Nouaillé-Maupertuis, village pour lequel mon amour est resté toujours aussi vif. Je vais donc pouvoir joindre tous les principes qui me tiennent à coeur : œuvrer concrètement pour la planète et dynamiser le village que j'aime. 

À quoi servira votre financement ?

Pour produire de la bière et des bocaux de légumes convenablement, la priorité, c'est L'HYGIÈNE. Il nous faut donc un laboratoire de transformation aux normes. Pour l'instant, on a un local (c'est déjà bien), mais on a du travail : carrelage, plomberie, isolation, électricité, etc. En fonction de l'argent récolté, on autoconstruira aussi une chambre froide et une chambre chaude, éléments indispensables à nos activités. On compte aussi sur les dons pour financer les premiers supports de communication (logo, site internet, banderolle).

"ça s'ra des légumes bio et ça s'ra pas d'la kro !"

 

Pourquoi nous choisir?

La Nobilienne, c'est un projet qui nous tient personnellement à cœur, mais les résultats seront aussi bénéfiques à tous : il s'inscrit dans une production et une économie alternative plus écologique, accessible pour les citoyens et qui dynamise le territoire. On est déjà étroitement en lien avec d'autres producteurs et artisans du coin, et notre idée c'est de développer une véritable émulation axée autour de l'entraide et de l'intérêt commun.

 

Nos activités seront accessibles à tous : on aimerait valoriser le maraîchage biologique à travers des ateliers pour les enfants, les passionnés et les curieux, ce qui permet de sensibiliser au bien-manger et à l'écologie. On aimerait aussi proposer des sessions de brassage ouverts et collectifs pour les personnes ou assiociations qui aimeraient découvrir et se familiariser avec le métier.

 

En bref, soutenir La Nobilienne c'est participer à l'élaboration de bons produits en local et en toute transparence par deux frères passionnés avides de partager leur joie de vivre et leur enthousiasme pour construire un monde heureux.

Notre village, au clocher, aux maisons sages

N'HÉSITEZ PAS À PARTAGER À VOTRE FAMILLE, VOS AMIS, VOS COLLÈGUES, VOTRE PATRON RICHE, VOS ANIMAUX DE COMPAGNIE, etc... ON SE REVOIT À L'INOUBLIABLE SOIRÉE D'INAUGURATION LE 27 SEPTEMBRE À LA MAISON POUR TOUS DE NOUAILLÉ-MAUPERTUIS !