La Picarde

Du champ à l'assiette !
Le naturel Français à votre table !
Pour que vous puissiez manger sainement !

En toute transparence.
  • Pictures 1573146555
  • Pictures 1573146565
  • Pictures 1573146623
  • Pictures 1573146766
  • Pictures 1573146775

Le projet

Ma volonté première est la suivante : DÉMOCRATISER l'alimentation biologique sur un système d’économie sociale et solidaire, reposant sur une éthique basée sur la "Protection du vivant" : Végétal / Animal / Humain.

L'approvisionnement de mes produits

Pour cela, je m'approvisionne en direct chez les producteurs locaux (Gironde, Dordogne, Lot-et-Garonne, Landes) mais également en Picardie où je sélectionne des produits naturels que je ne trouve pas dans le Sud-Ouest et pour ne pas oublier d'où je viens, soutenir également des producteurs qui me sont chers.

bandeau producteurs4

Je sélectionne uniquement des producteurs sur la base de l'éthique, engagés dans le Bio et le naturel et partageant les mêmes valeurs que moi.

Ma démarche à travers cette sélection est de mettre en avant ces producteurs, faire prendre conscience à l'ensemble des consommateurs du labeur de ces personnes qui œuvrent au quotidien pour que vous puissiez manger sainement, dans le respect de l'environnement, les rétribuant à leur juste valeur.

 

La distribution de mes produits

En éventaires et sur les marchés ainsi que dans certains magasins indépendants (magasins ayant la volonté de faire manger sainement les consommateurs).

 bandeau conso2

L'origine du projet

Suite à une vie professionnelle dans la grande distribution, une prise de conscience, un déclic, une urgence, mais également pour les enfants, mon entourage, pour unir, réunir les personnes qui sont sur ce même chemin.

Démocratiser l'alimentation naturelle, biologique et la rendre accessible à un plus grand nombre, tel est l'objectif que je poursuis à travers ce projet !

 bandeau quali3

Un engagement en faveur du recyclage et de l'anti-gaspi

La Picarde c'est aussi une entreprise qui, pour le bien de notre planète, recycle à son échelle, car chaque pas compte. Les vôtres aussi.

Il n'y a pas de petits pas si tout le monde en fait un !

Les matériaux et contenants utilisés sur le stand de la Picarde reprennent le circuit des producteurs (recyclage des bouteilles  / bouchons / cages, recyclage des cagettes, recyclage des filets de Pommes de la terre, recyclage des emballages papier, recyclage de palettes, recyclage de petits contenants en carton et bois).

En maillage avec les producteurs et les consommateurs, l'ensemble des contenants, des cagettes, palettes, filets et autres... sont réutilisés dans le circuit Producteurs - Picarde - Consommateurs.

La Picarde c'est aussi une anti-gâchis !

Les légumes oubliés, constituent le Cabas Anti-Gaspillage, les délaissés la cagette Antigachis...

 bandeau recyclage2

Et ce qui n'est plus consommable part dans mon compost : "Nourris ton sol et ton sol te nourrira ".

Le porteur de projet

La Picarde éprise du métier qu'elle se forge...


La Picarde, c'est Marie-Anne Douchin, suite à différentes vies professionnelles je me suis échouée sur le Bassin d'Arcachon en 2009, issue du monde rural, je n'ai jamais oublié les valeurs avec lesquelles j'ai grandi :

"La terre et le respect de celle-ci".

"La nature et le respect de celle-ci".

"L'être humain et le respect de celui-ci".

Je suis ce que je mange : naturelle !

Originaire d'un petit village de Thiérache en Picardie, j'ai grandi auprès de mes grands-parents agriculteurs, éduquée avec des valeurs de protection de l'environnement.

Enfant je voulais suivre mon frère aîné et rentrer dans un lycée agricole, en dehors de la cueillette, je voulais conduire un tracteur. Cependant mes grands-parents et parents, ayant conscience des difficultés de ce beau métier et des contraintes rencontrées, cela m'a été déconseillé.
Sac à dos et sans les prévenir, je m'engage à 17 ans dans la marine nationale imitant la signature de ma mère (pardon maman, elle en sourit maintenant) TRANSMETTEUR...
Et c'est le début d'un parcours atypique...

Ne pouvant suivre ce dont j'avais envie, j'ai parcouru une grande partie de la France pour arriver sur le Bassin d'Arcachon en 2009. J'ai volontairement choisi la région du Sud-Ouest suite à un déclic, une prise de conscience, une urgence.

À quoi servira votre financement ?

Atypique comme mon parcours professionnel, il en a été de même pour la création de mon activité.
Bloquage de mon Accre pour commencer, refus de prêts bancaires et j'en passe..., je n'ai pas laissé tomber car je crois en ce que je fais, j'ai donc commencé mon activité avec ce que j'avais : de la récupération, un vieux véhicule, une rencontre avec l'Addie, enfin un soutien pour ma trésorerie. Mais à ce jour mon véhicule rend l'âme, de plus, il est trop petit pour le développement de mon activité. Etant auto-entrepreneur, les banques ne suivent pas, ou alors les aides me sont refusées, car à ce jour, les demandes se font avant l'immatriculation, il faut le savoir.
J'ai donc besoin d'un camion, pas neuf mais assez vigoureux, pour continuer à persévérer.
Le camion me correspondant est un renault de 2006 coûtant 5850 euros (camion et remise en état : crémaillère / support moteur / disques de frein / suspensions  / rotule...).

Pourquoi ce camion ?

Parce qu'il n'est pas neuf :) qu'il m'est encore possible d'effectuer seule la vidange, la petite mécanique... Il est à mon gabarit, petit mais costaud !

Pourquoi nous choisir?

Un camion pour un potimarron !