Les légumes solidaires de l’Association Régie Urbaine

Lutter contre la malbouffe et créer du lien dans les quartiers prioritaires !
  • potiron
  • slide ARU 1
  • slide ARU 2
  • slide ARU 3
  • slide ARU 4
  • slide ARU 7

Le projet

slide ARU 6

Fructueuse récolte de tomates

 

Notre projet a vu le jour il y a un peu plus d’un an, au pied d’un immeuble du quartier de Basseau, devant d’anciennes devantures de commerces, vides…  
Depuis mai 2006, notre association produit des légumes certifiés « bio » toute l’année grâce à une équipe de 10 salariés en insertion, habitants des quartiers prioritaires du Grand Angoulême (anciennes zones urbaines sensibles). Notre exploitation couvre près de 2 ha et se situe sur les communes de Trois-Palis et de Saint-Saturnin (à quelques kilomètres d’Angoulême).

slide ARU 5

La parcelle des salades

Fiers que la qualité de nos produits soit reconnue, il nous semblait pourtant passer à côté de quelque chose…
Pourquoi, nos légumes cultivés par les habitants des quartiers, salariés de notre association, n’étaient-ils pas proposés aux autres habitants de ces mêmes quartiers, où les commerces de proximité ferment les uns après les autres ?
Pourquoi ne pas profiter de nos légumes pour sensibiliser un public fragile à l’importance d’une alimentation saine et créer un lieu de vie, d’échanges et créateur de liens ?

 

Depuis 1 an maintenant, nous nous installons chaque semaine au cœur des quartiers pour proposer nos légumes bio aux habitants. Pour que ces légumes restent accessibles, nous faisons très attention aux prix. Plus qu’un simple point de vente, nous cherchons à créer un lieu de convivialité, d’échanges et de partage.
slide ARU 8

Notre stand à Ma Campagne

C’est pourquoi avec l’aide de nos partenaires (Centres sociaux, Comités de quartiers, Association Sojaldicienne de Promotion de la Santé…), nous mettons en place différentes animations autour du stand : dégustation des variétés de légumes, ateliers cuisine, ateliers « jardinière », visite de l’exploitation ou encore « concours » de soupes. Ces ateliers sont aussi l’occasion pour les habitants d’apprendre à cuisiner des légumes qui sortent un peu de l’ordinaire et de diversifier leur alimentation 

Le porteur de projet

L'association 

Créée en 1995, l’Association Régie Urbaine est une association d’insertion socioprofessionnelle. Notre structure est labellisée « Régie de quartiers » car nous ciblons nos actions sur les quartiers prioritaires du Grand Angoulême : Basseau, Bel Air-la Grand Font, la Grande Garenne, Ma Campagne (sur Angoulême) et Champ de Manœuvre (sur Soyaux).

Nos missions sont d’améliorer les conditions de vie des habitants de ces quartiers, favoriser le lien social et le mieux vivre ensemble et enfin, inciter les habitants à être acteur de leur quartier.

En 2014, grâce à nos 5 activités économiques support d’insertion (bâtiment-gros œuvre, bâtiment-second œuvre, espaces verts, entretien-manutention, et maraîchage biologique), plus de 80 habitants ont bénéficié d’un contrat de travail au sein de notre association.

Parce que travailler sur l’accès à l’emploi n’est pas suffisant, nous avons à cœur de développer des services solidaires et des projets d’éducation populaire dans les quartiers. La plupart du temps, nous nous appuyons sur les compétences de nos salariés/habitants :

- construction de cabanes en bois avec les enfants du quartier de Basseau pour équiper leur aire de jeux,

- accompagnement de chantiers « jeunes » pour rénover les vestiaires d’un club de foot,

- ateliers pour apprendre à bricoler et entretenir son appartement….

C’est dans ce cadre que notre projet de « légumes solidaires » a vu le jour il y a environ un an.

Nos maraîchers

Portrait lysianePortrait stephanie

À quoi servira votre financement ?

budget prev ARU 2

Nous avons jusqu’à présent fonctionné avec un stand d’occasion qui nous convenait au début pour tester le projet dans les quartiers. Aujourd’hui, nous nous rendons compte que ce stand n’est pas pratique, ne met pas en valeur nos produits et renvoie une image « peu professionnelle » de notre structure (et par conséquent de nos salariés !).

Le stand arrive de plus en bout de course.

Les ventes de légumes dans les quartiers ne nous permettent pas encore d’équilibrer le budget et encore moins de pouvoir investir dans un présentoir, solide et attractif.

Vos dons nous permettraient d’acquérir un stand mettant en valeur nos produits (table inclinée, porte balance, cache-pieds…) nous protégeant du vent et de la pluie (parasol, rideaux latéraux…). Un premier pallier atteignant les 1000 euros, nous permettrait de nous équiper en priorité de tables ! Pour la petite touche finale, nous aimerions équiper nos vendeurs et vendeuses du fameux tablier de jardinier ! Si l’objectif dépasse nos espérances, nous aimerions aussi développer davantage le côté convivial du stand en nous équipant d’une petite table et de chaises.

 

utilisation du financement

Voici le détail du financement que nous demandons