Osons la fleur dans nos assiettes !

Pré-commandez le Carnet à fleurs "comestibles" de Pauline !
  • Pictures 1552925077

Paliers de financement

4 000 €

LE CARNET

Fabriquer et imprimer le carnet « Osons la fleur dans nos assiettes »

4 500 €

LA FRAICHEUR

Acheter un caisson isotherme pour le transport des fleurs.

5 200 €

LA COMMUNICATION

Bien communiquer pour faire connaître l’activité (cartes de visite, flocage du camion, site internet ….)

Le projet

Les fleurs comestibles... ça vous parle?

Je pense que oui !

En 2015, je me suis penchée sur le sujet et j’ai démarché les restaurateurs de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et visité le MIN de Nantes. C'est un Marché d'Intérêt National (MIN) qui rassemble, en un seul lieu, les professionnels des métiers de la bouche et de l'horticulture, issue de production très très locales... ou très très lointaines !

Et à ma grande surprise, j'apprends que les fleurs comestibles viennent, en grande partie de Hollande et du Maroc.

J’ai donc décidé d’approfondir le sujet par une étude de marché.

En Vendée, la production de fleurs comestibles en bio, est inexistante ! Et comme je suis basée sur la côte vendéenne, j’ai senti le vent tourner... et la possibilité pour moi de devenir productrice.

C'est en septembre 2015, que mon ami Christian me propose son terrain de 3500m2. Ce terrain est situé à la sortie du village de Coex (85) , à côté d’un bois. Pour moi c'est une évidence... Je l’ai immédiatement fait certifier en bio, par l’entreprise Certipaq conformément à mes valeurs et depuis je le cultive selon les principes de la permaculture, principes proches du bon sens paysan : humilité face à la nature et mise en place de plantations pérennes.

Je n’ai pas été chercher bien loin les plantes. Mon jardin regorgeait déjà d’espèces botaniques, soit environ 86 variétés, je les ai comptées !

Il m’a juste fallu me servir, autour de la maisonEnsuite, j’ai multiplié, divisé, semé et adapté le terrain à mon problème de santé. L’équipe de producteurs bio en aromatique du 49 qui vient régulièrement au jardin, plaisante sur mes tablettes de chocolat géantes (terre couleur marron). Hum ! Mais non ! J’ai juste mis le terrain en hauteur, grâce à des rectangles potagers de 2m x 3m, formant effectivement des sortes de tablettes de chocolat, géantes, toutes garnies de plants de fleurs.

Mon papa a adapté ces tables de bouturage à la bonne hauteur pour moi, et chaque semaine, mes amies Peggy, Bernadette, et Sylvie viennent m’aider quelques heures, pour bouturer, rempoter, et planter... Tout ça... dans la bonne humeur !

Maintenant, le terrain est quasiment prêt  mais comme si cela ne suffisait pas, j’ai créé, en parallèle au jardin, un autre outil... Le carnet !...

L’idée du carnet !

C'est en allant voir le monde de la restauration, que je me suis aperçu que l’utilisation de la fleur en cuisine et sa connaissance botanique, n’étaient pas au rendez –vous.

Ding ! Pauline a eu la solution !

J’ai alors commencé par créer une à deux fiches de fleurs comestibles, sur les soucis et bourache. Puis, j’ai fait le Salon du Serbotel à Nantes, et ce fut le succès assuré avec mes fiches.

Et depuis, j'ai fait plus de 80 fiches qui attendent d'être éditées.

Alors j’ai arpenté le monde des livres, de la calligraphie et de l’imprimerie ! C'est comme ça que j'ai rencontré Auxane, calligraphe en Vendée et qui depuis, a décidé de me suivre dans cette aventure éditoriale. Et l'impression du carnet ? C'est un imprimeur à côté de chez nous... qui va nous faire un beau carnet à spirale, avec tout son savoir-faire !!!

 

Le porteur de projet

Je m’appelle Pauline, j’ai 46 ans et suis pleine d’énergie !

Je me souviens que toute petite, j'aimais beaucoup les fleurs et déjà... j'en mangeais !... Je faisais des expériences gustatives !

Et depuis ?... J’ai effectué d'autres expériences : des études d’horticulture, de paysage, de pépinière et de commerce. Ainsi, j’ai travaillé 16 ans en jardinerie et 9 ans au fleurissement d’une ville de Vendée. Mais suite à une pathologie handicapante, j’ai dû me reconvertir.

Et comme je ne voulais pas quitter la nature et la botanique, j’ai donc mixé problème de santé, nature et botanique et envisagé mon nouveau métier "Productrice de fleurs comestibles".

Mes objectifs ?

  • Développer la connaissance autour des fleurs commestibles,
  • Faire connaître ce produit plein de promesses aux restaurateurs. 
  • Produire de la Fleur et mettre en avant les bienfaits de Dame Nature.

Mes fleurs, mes semis et mes canards "coureurs indiens" qui désherbent tout naturellement !

 

À quoi servira votre financement ?

Le Jardin de Pauline démarrera en Avril 2019, le financement est en cours :

  • L’AGEPHIPH (aide à l’handicap) servira pour l’achat de la voiture.
  • Un prêt d’honneur du CREDIT MUTUEL me permettra d’acheter la serre tunnel de 30m par 7m30.
  • Et, vos contributions permettront l'édition du carnet «osons la fleur dans nos assiettes » ! Indispensable pour mettre l'eau à la bouche..

 

Le Carnet "Osons la fleur dans nos assiettes" - Tome 1 :

  • composé de 100 pages soit 80 à 100 fiches, de format 13,0 cmx 20,5 cm avec reliure en spirale.
  • tirage en 500 ou 1000 exemplaires, selon le montant atteind par la présente cagnotte ! 

En avant-première, une page intérieure 

 

Et pour vous remercier pour ce coup de pouce et la réalisation de ce projet qui me tient tant à coeur...

Voici des dahlias de mon jardin !