Pleurotes Et Shiitakés

Des champignons, de la cave à l'assiette !
  • Pictures 1647160395

Paliers de financement

4 000 €

L'indispensable, la conservation avant/après

Location d'une chambre froide, pour le stockage des ballots de substrat ensemmencés avant la mise en culture , et le stockage des récoltes avant livraison. L'objectif étant d'acquérir la mienne dès que ma trésorerie me le permettra !!!

7 000 €

L'essentiel, la mise en culture et la pousse

Acquisition de rayonnages, chariot et échelle, adaptés à la manipulation des ballots.

Pose de cloisons de séparation adaptées à l'hygrométrie ambiante de la cave, pour bien séparer les deux cultures, qui ne demandent pas tout à fait les mêmes conditions de pousse.

A cela s'ajoute le matériel de contrôle des différents paramètres de culture.

10 000 €

La cerise sur le gâteau, la livraison !

Acquisition d'un fourgon d'occasion  pour le transport des ballots de substrat, et la livraison des champignons (bon, la photo du TUBE c'est de l'humour, il est trop craquant !).

Ne pas oublier le matériel de coupe et de conditionnement.

Acquisition d'un déshydrateur professionnel, pour me permettre de vous préparer des champignons séchés pour en avoir sous la main toute l'année !

Le projet

Culture de champignons en cave, sur ballots de paille :   

Pleurotes et Shiitakés !

La culture de champignons est très peu représentée dans le Poitou Charente, un peu plus dans le reste de la Nouvelle-Aquitaine, mais c'est encore très discret.

La majorité des cultures se trouvent dans le Saumurois, en Touraine, et de plus en plus en Bretagne. 

 Les champignons que vous trouvez sur les étales de nos commerces ont parcouru pas mal de kilomètres avant d'arriver dans vos assiettes !

Mon intérêt pour le développement des circuits courts, la vente directe producteur/consommateur, et l'agriculture biologique, trouvent donc inévitablement leur place dans ce projet.

De plus, vivant à Saint-Maixent-L'École, je suis attristée de constater qu'il n'y a plus aucun agriculteur installé sur notre ville. Contribuer au retour d'une exploitation agricole sur le territoire est un challenge supplémentaire.

Vente en circuit court, amaps, magasins bio locaux, maraîchers locaux sur les marchés, restaurants, réseaux vente de paniers en ligne.

Le porteur de projet

Je m'appelle KARINE, j'ai 51 ans, originaire de BRETAGNE, je vis dans les DEUX-SÈVRES depuis 17 ans.

Depuis plusieurs années, je me tourne vers l'écologie et la permaculture. J'applique leurs principes et bons sens à mon mode de vie, mon alimentation et ma façon de consommer. 

 Et depuis bientôt deux ans, la crise sanitaire nous a montré à quel point les circuits courts étaient nécessaires pour être résilients face aux changements climatiques, environnementaux et sociaux.

J'ai donc, tout naturellement, entrepris une reconversion professionnelle pour me lancer dans la culture de champignons en cave. L'idée m'est venue alors que je m'interrogeais sur l'utilité de ma propre cave, impropre à un usage domestique car trop humide. 

Après diverses recherchent sur internet, j'ai découvert que l'humidité naturelle et la température peu variante de nos vieilles caves étaient propices à la culture de champignons sur pailleLa production de Pleurotes et Shiitakés était possible dans ma cave, j'avais enfin trouvé un nouveau projet professionnel correspondant à mon chemin de vie !

J'ai effectué une formation pour adultes en lycée agricole, ainsi qu'un stage au sein d'une champignonnière vendéenne. A l'issue de cette formation, j'ai dû me résoudre à abandonner l'idée de monter mon projet à la maison, ma cave étant trop petite (40m2). En effet, pour générer une production suffisante, et dégager un revenu, il me fallait trouver une surface de cave d'au moins 100m2.

Aujourd'hui, j'ai la possibilité d'installer ma production dans la Cave du Cloître de l'Abbatiale du centre ville historique de Saint-Maixent-L'École !

Je lance donc cette campagne de financement participatif sur "j'adopte un projet", pour m'aider à financer les travaux et investissements nécessaires à la mise en place et à la vente de mes cultures, et réussir ma reconversion :

DEVENIR CHAMPIGNONISTE  !                                                                                                    

À quoi servira votre financement ?

Pour démarer ma production, il me faut une chambre froide pour stocker les ballots de substrat en attente de mise en culture, ainsi que les récoltes de champignons en attente de livraison. (à 4°c maximum).

Ces ballots seront ensuite entreposés sur des rayonnages ou sur des rolls spécifique à l'agroalimentaire, et la surface de la cave en demande 30 mètres linéaires sur 2m50 de haut ! Et tout cela se fera à l'aide d'un chariot et d'une échelle, indispensables à la manutention de près de 300 ballots de 15 kg chacun.

Les voilà bien installés, il ne reste plus qu'à attendre la  pousse, mais pour cela il faut des équipements pour vérifier quotidiennement la température, l'hygrométrie, le taux de CO2, pour une bonne croissance des champignons. Pour ce faire, il me faudra un brumisateur, un détecteur de CO2, des extracteurs d'air, des radiateurs, et des thermomètres professionnels pour la température ambiante ainsi que pour la température au coeur des ballots de paille.

Sans oublier tout le petit matériel de protection car la sporulation des champignons en pèriode de pousse n'est pas très bonne pour les poumons et la peau (masques à cartouche, gants, filtres...).

La pousse s'est bien passée, il est temps de récolter, il me faudra donc le matériel de pesée, de coupe et de conditionnement pour préparer les livraisons (balance,  évier inox, cagettes...).  

Et pour terminer le cycle de mon activité, voilà venu le temps des livraisons !

Celles-ci se feront dans un premier temps avec mon véhicule personnel, ma DACIA LOGAN BREAK.

Mais ma titine n'est plus toute jeune, et commence à donner des signes de faiblesse. 

Investir dans un fourgon d'occasion, genre CITROEN JUMPY, facilitera les livraisons et le développement de l'activité dans les années à venir.

Un énorme MERCI à vous d'avoir pris le temps de me lire, MERCI de l'intérêt que vous portez à mon projet, MERCI de votre générosité, MERCI de votre soutien, MERCI pour moi, MERCI pour le plaisir de nos papilles, MERCI pour un meilleur Avenir pour notre alimentation, MERCI pour un meilleur Avenir pour les agriculteurs locaux, MERCI pour l'Avenir de notre Environnement et de notre Mère Nature !

Pourquoi nous choisir?

5 RAISONS DE  M'ACCOMPAGNER DANS CE BEAU PROJET ?

Vous aidez une cinquantenaire à se relancer dans la vie profesionnelle, en respectant ses valeurs et en valorisant son territoire.

 Vous participez au développement d'une culture quasi inexistante dans les deux-sèvres, et consommerez local.

Vous participez au retour d'une exploitation agricole sur la commune de SAINT MAIXENT L'ECOLE, et qui plus est, une agriculture urbaine.

 Vous aimez les champignons ?! Et bien vous pourrez consommer des champignons frais toute l'année, la culture en cave n'ayant presque pas de saisonnalité ( juillet/août, il fait trop chaud, et il y a tant de beaux légumes du soleil sur nos étales !).

 Et pourquoi pas faire partie du circuit de vie de mes champignons ? En effet, les déchets de substrat (ballots de paille ensemmencés de mycelium), ne demandent qu'à être revalorisés et peuvent servir de compost pour vos jardins ou paille pour toilettes sèches !

Et pour la beauté des yeux... Quelques assiettes de pleurotes !